Et si tout partait du Chocolat ?

Est- ce que tu comprends quelque chose à l’Amour ? Qui peut m’expliquer ?

En attendant des réponses, il y a quelque chose qui s’est révélé à moi …suspens :

Laisse-toi Aimer

Cette phrase certes simple me montre à quel point je suis une handicapée de l’Amour et qu’est-ce que c’est handicapant ! En plus de ça, ça ne rentre pas dans les critères des places de parking gratuites. Ce qui est flagrant chez mes amis leurs qualités me sautent aux yeux, je sais vous dire ce pourquoi je les aime et ce qu’ils m’apportent.

En revanche, je dois être tellement impossible comme amie… parce que je ne me laisse pas aimer ! Plutôt gênant !

Dès que je sens que l’on va m’aimer j’ai peur et je m’envole. Essayez d’attraper un pigeon vous y verrez le même effet.

Accepter de recevoir cet amour totalement gratuit n’a pas de théorie, et ce n’est pas dans le monde des affaires que nous allons l’étudier.

Alors si ce n’est pas en école de commerce que je vais apprendre à me laisser aimer où puis je aller ?

Je découvre que pour développer ce « talent » il faut se demander : où est ce que je me sens aimée ?

Je ne sais pas répondre à cette question pour le moment mais cela va être une piste de résolution pour 2016 !

Pour commencer je peux dire là où je me sens reconnue :

  • Quand je rends service
  • Quand on me dit merci
  • Quand je suis avec des enfants
  • Quand j’ai la satisfaction d’avoir travaillé de manière efficace et organisée.
  • Avec mes amis, ma famille.

Finalement quand j’aide d’autres personnes à être aimée. Mais quel égoïsme !!

Voilà la clef de voute de l’amour : je ne suis pas un outil qui permet aux autres d’aimer. Je dois me laisser aimer. Et pour cela le kimono de base du samouraï de l’Amour est tissé d’humilité.

En cherchant à recevoir l’Amour de Dieu, de mes amis, de ma famille… je découvre différentes qualités d’amour, différents crus. Mais oui, ça se cultive l’amour et la finalité d’un fruit est d’avoir reçu peut-être ¾ de son existence pour donner 100 fois plus dans le ¼ restant.

Imagine le mec s’appelle Cacao. Eh bien Cacao va d’abord avoir de l’eau, de la terre, de l’engrais, du soleil pour grandir. Il se demande comment donner du soleil à son pote Pom’Pote. Alors qu’il ne peut pas donner ça !!  Il décide donc de lui offrir du chocolat et c’est tout de suite génial ! Il a donné beaucoup juste parce qu’il a donné « de sa personne ». Il donne ce qu’il fait de mieux mais reçoit pour le reste.

Je ne connais personne qui s’appelle Cacao mais on est tous un peu ce Cacao pour finir Chocolat. Jésus c’est la base : l’eau, le soleil, la terre. Et moi je puise mes ressources dans ce qu’il donne. Grande découverte pour moi (du coup je le partage) : je ne peux pas gagner l’amour de Dieu ! Mais moi je suis Cacao et je donne différemment et j’arrête de me torturer l’esprit à vouloir donner du soleil alors que je ne peux que produire du chocolat.

 

La seule chose qui ne fonctionne pas au mérite c’est Dieu. (Oui super ! et alors ?)

Attends je te le redis : L’AMOUR DE DIEU NE FONCTIONNE PAS AU MERITE ! Donc laisse tomber les « je le fais parce que c’est bien » ou « il parait que si je ne fais pas ça je vais en enfer ».

L’autre jour, une dame charmante m’a dit : « Dieu ne cesse de nous aimer par ce que nous avons la capacité nous aussi d’aimer ». Malgré nos fautes, l’Amour prend le dessus.

Et le truc de cinglé c’est qu’on aime même les choses/personnes/situations/lieux imparfaits ! J’arrive à aimer mes amis : WAW ! Le concept est fou quand on regarde.

A propos de regarder…

Le regard posé sur l’autre nous aide à aimer davantage. Mais cela ne vient pas de nous, c’est notre désir mais l’action vient de Jésus.

En fait pour marcher avec le Big Boss il suffit de dire « je veux … ».

« hey Jesus ! you know what : je veux aimer/ danser/ chanter/ travailler … ». Et pinaise Il ne prend pas les choses à la légère ! Jésus c’est pas le genre de mec qui ne te répond pas par « ok » quand tu parles, il ne te met pas de simple emotitruc sur ton mur facebook : il est le VERBE !

Le verbe de la vie mais ça veut dire quoi ?

En fait je découvre en même temps donc ce n’est pas de la théologie pure et dure… d’ailleurs ce n’est pas de la théologie tout court !

Une phrase me marque « et le verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous »

En gros si on google ça (larousse) :

Verbe :

  • Parole, expression de la pensée par les mots
  • La deuxième personne de la Trinité incarnée par Jésus Christ
  • Exprime l’action ou l’état du sujet et porte le temps et le mode.

Par déduction, je suis chair, donc je suis un verbe prononcé par Dieu ?

A un moment Dieu a parlé pour que je vive depuis, ce verbe se conjugue dans différentes phrases et à des temps différents mais le sens de ce verbe est le même.

Tu imagines croiser des personnes dans la rue et leur dire :

– Salut Aimer ! Tu as vu Rire aujourd’hui ?

– Ah salut Charger ! Non il est parti avec Ecrire au parc pour un footing, ils sont au présent de l’indicatif si tu veux les rejoindre !

– Merci mais je suis plutôt au passé simple là …

-Oh raconte-moi, c’est à cause de Prendre qui est au 3e groupe ?

– Bah oui depuis que j’ai découvert que l’on était dans deux groupes qui n’avaient pas les mêmes terminaisons on ne se comprend plus ! Mais il y a quelque chose qui me redonne espoir, Nager a eu un enfant, il s’appelle Peindre ce qu’il est mignon, regarde les photos qu’Etre a prises !

 

……………………………………………………………………………………..

Ce que j’ai découvert :

  • Je suis une handicapée d’Amour, mais bon ça ne m’empêche pas d’essayer d’aimer comme tout le monde.

#OublieLaPlaceDeParking

  • Je ne peux pas aimer comme Dieu, mais je donne différemment

#Cacao #Pom’Pote

  • Bon le tout c’est quand même de ne pas prendre les gens de haut, de ne pas servir pour être reconnu. L’HUMILITE me semble un bon programme… à creuser parce que c’est un peu flou !

#Kimono #SamouraïDeL’Amour

  • En disant « je veux » je m’engage dans quelque chose et j’ouvre la porte à Dieu. Je signe le contrat de l’Amour. Dieu est prêt depuis longtemps, il n’attend que notre accord.

 

  • Qui que je sois je suis le verbe de Dieu : Dieu n’a cessé de penser à moi à partir du moment où il m’a prononcé.

#DeuxVerbesEnDialogue

 

Conclusion :

Si tu ne savais pas quoi faire pour 2016, tu peux me laisser une licorne en commentaire ou encore partager mon article. Mais surtout suis moi pour savoir « où toi aussi tu te sens aimé ? ».

                  xxx

Jesus is my Boss

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s